Mascara ou Mas cara ?

© Photo Xdr

Nous avons tous tiqué devant la valse du prix de vente des masques pendant la crise du COVID, oubliant un peu vite que, même si on touche au sordide quand il s’agit de la vie des gens, c’est finalement la loi de l’offre et de la demande. Entre les faux humanistes (je vends à prix coûtant), les opportunistes (je me gave et j’assume), les normaux (je prends ma marge) et les fatalistes (on attend le SAV… ça vient de Chine !), on a beaucoup blablaté sur le prix des masques. Mais, au-delà, c’est la méconnaissance du prix de revient des différents modèles, les ruptures d’approvisionnement, la qualité so-so voire les arnaques, et la fluctuation des PVC qui ont irrité les gens bien plus que les élastiques qui te font les oreilles Monsieur Spock, le nez sparing de Iron Mike et les lunettes assortiment Dim Sum. Ça ne vous rappelle rien ? Nous serions bien inspirés de tirer enseignement de cette crispation légitime sur le levier prix de Madame Michu car elle gangrène de la même façon et pour les mêmes raisons, toute logique de pricing sur notre Filière depuis des lustres…

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *