Leader of the pack ?

©Photo Xdr

Les posts type faire-part des nouveau-nés du packaging sont nombreux sur LinkedIn et c’est bien compréhensible. Madame veut montrer aux copines le dernier petit top manches bouffantes qu’elle a déniché en solde et Monsieur ses nouvelles jantes alu 18 pouces à bâton. Plaisanterie mise à part, on est toujours excité par l’annonce dans la mesure où le packaging est une des dernières étapes avant la présentation au client/consommateur. 

Par contre, on voit encore tant d’approximations concernant les packagings Fruits et Légumes qu’on est en droit de s’interroger sur la connexion de leurs concepteurs avec les réalités du terrain. 

Barquette éco-responsable donc, super, un must-have aujourd’hui, mais… pas suffisamment transparente pour permettre le contrôle visuel de la fraîcheur par le client avant d’acheter (sans ouvrir), avec le gencod imprimé sur le dessus ajouré (les myrtilles vont tomber quand l’hôtesse de caisse devra la retourner sur sa table de scanning) ou en carton non traité contre l’humidité (ça va faire désordre dans un espace brumisation ou même après stockage tampon en réserve).

Ce sont aussi les personnes du terrain qui disent des choses importantes. Prenez-donc le temps de les écouter avant de penser seuls l’emballage ultime…

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.