Tu finiras en foyer Ipad !

© Photo Xdr

On a chambré la montre à la pomme il y a quelque temps, mais c’était sans compter avec la nouvelle génération du « grand téléphone avec lequel on ne peut pas appeler », j’ai nommé l’Ipad.
Là aussi, le texte de la fiche d’identité est une perle.
Ipad… Air : le nom, déjà, devrait nous alerter.
Là encore, chaque accessoire est baptisé pompeusement pour le débanaliser : pas un vulgaire écran, non, un « Liquid Retina » s’il vous plaît. Un commutateur on/off ? Non, un « Touch ID ». La puce ? Une A14 Bionic ta mère, compatible avec « Pencil » et « Magic Keyboard ». Ce qui est magique, c’est d’avoir dans un premier temps dépouillé le laptop de ses accessoires traditionnels (souris, clavier…), en vantant le caractère nomade de la tablette, pour les réintégrer ensuite en options ultra-coûteuses et expliquer qu’il « en fait plus qu’un ordinateur ».
Disponible en argent, en or… On attend la version avec brillants zirconium, signée par Kim et Kanye.
Les choses sont 40 % plus rapides, 10 x plus rapides, 30 % plus rapides… sans jamais préciser plus rapide que quoi, un peu comme les lessives qui lavent plus blanc que blanc.
Retouche photo, aide à la composition musicale… la montre, c’était la réécriture du médecin malgré lui, la tablette, c’est « j’aurais voulu être un artiste » !
« Prenez des notes intelligentes » : dans les réunions à la con, ça restera compliqué.
« Autonomie d’une journée » : c’est bien la peine de la ramener autant si c’est pour s’éteindre avant la fin de l’épisode de « Walking Dead ».
« C’est bon pour vous. Et pour la planète »… et pour Apple ! J’adore quand la pomme nous la joue CSR. 
Tout ça pour lire ses mails en plus grand et sans risquer que maman débarque en plein confinement dans le bureau quand on est tranquillement en train de regarder un clip de Shakira… OK, Je sors.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.